Accueil   |   Au sujet  |   Contactez nous  |   English
facebook      twitter

2015 Congrès annuel

spacer


Téléchargez le programme(pdf)


Présentations (disponibles dans la langue de présentation)

Vendredi, le 30 octobre

Jean-Pierre Gaboury Lecture


Présentation des Présidents des Conseils de recherche: Alain Beaudet (CIHR), Ted Hewitt (SSHRC) et Mario Pinto (NSERC)

Samedi, le 31 octobre

Conférence en l’honneur de Jean-Pierre Gaboury – Les études doctorales et la réalité: un gouffre qui se creuse, Madame Louise Dandurand, présidente, ACFAS
Plénière – Imaginer l’avenir du Canada : Initiative conjointe ACÉS/CRSH- présentations par des étudiants ayant participés aux récentes tables rondes - Kimberley Martin (Western) et Cyrus Sundar Singh (Ryerson-York), Alison Dubois (Victoria), Zach Melzer (Concordia), Angela Snowshoe (Regina).
Séance plénière – L’avenir du doctorat, les compétences et la planification de carrières – Leona J.M. Gibb, Senior Environmental Planner, CH2M Hill, Alexandre Lehmann, Adoc Talent Management , Heather Zwicker, vice-rectrice et doyenne des études supérieures, University of Alberta

Séance simultanée – Repenser la thèse du doctorat et la direction de thèse – Anthony Paré, Professeur, Faculté de l’éducation, University of British Columbia

Séance simultanée – Le pouvoir des données : le résultat des programmes MITACS et pourquoi ils sont importants – Valerie Walker, Directrice des politiques, MITACS
Séance simultanée – Discussion de groupe sur la mesure des résultats aux cycles supérieurs – Julia Colyar, analyste principale, Conseil des universités de l’Ontario (COU), Linda Miller, Vice-rectrice des études supérieures et postdoctorales, Western University , Paul Yachnin, professeur titulaire de la chaire Tomlinson d’études shakespeariennes

Dimanche, le 1er novembre

Plénière – Le développement professionnel et le doctorat, Suzanne Ortega – présidente, Council of Graduate Schools
CSéance simultanée–Bien-être et équilibre - Sandra Den Otter, doyenne associée, Queen’s University, Lorraine Davies, vice-rectrice associée, Western University; Mahadeo A. Sukhai, président, NEADS
Séance simultanée – Nouvelles des Conseils de recherche
Séance simultanée – Étudier au Canada : Le programme Expérience internationale Canada (EIC), Clark Goodman, Maria-Cristina Paredes de Citoyenneté et Immigration Canada
Séance simultanée – Préparer les candidats au doctorat à des carrières non universitaires : ce qu’il faut offrir, comment et quand, et comment pouvons-nous mesurer les répercussions? –– Richard Dominic Wiggers, directeur de la recherche et des programmes, COQES

Conférenciers

SUZANNE ORTEGA
Avant sa nomination comme présidente du CGS, Mme Ortega a été première vice-présidente aux affaires académiques pour les 17 campus de l’Université de la Caroline du Nord. Elle a également été vice-présidente et vice-rectrice à l’enseignement et à la recherche de l’Université du Nouveau Mexique au cours de la période 2008-2011. Elle a servi au sein du groupe que le CGS représente le plus directement, les doyens des études supérieures, tandis qu’elle exerçait les fonctions de vice-rectrice et doyenne des études supérieures de l’Université de Washington (2005-2008) et aussi à l’Université de Missouri-Columbia (2000-2005). Experte en épidémiologie de la santé mentale, services de santé et relations raciales et ethniques, Mme Ortega a reçu son doctorat en sociologie de l’Université Vanderbilt.

LOUISE DANDURAND
Louise Dandurand a consacré sa carrière à l’administration de la recherche universitaire. Jusqu’en décembre 2011, elle était vice-rectrice à la recherche et aux études supérieures de l’Université Concordia, également responsable des relations internationales, la première à détenir ce portefeuille. Titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université de Toronto, elle a occupé successivement les postes de directrice de la politique et de la planification au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), secrétaire générale du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), présidente-directrice générale du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) et vice-rectrice à la recherche et à la planification à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est présidente de l’ACFAS depuis le 6 décembre 2012.

B. MARIO PINTO
Monsieur B. Mario Pinto a été nommé président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) en novembre 2014. Avant de se joindre au CRSNG, M. Pinto a occupé un certain nombre de postes de cadre en recherche et en administration à l’Université Simon Fraser. Au fil de sa carrière qui s’étend sur plus de 30 ans, il a notamment été professeur de chimie, directeur du Département de chimie (1999-2004) et vice-recteur à la recherche à l’Université Simon Fraser pendant deux mandats d’une durée totale de 10 ans. M. Pinto est titulaire d’un baccalauréat ès sciences (1975) et d’un doctorat en chimie (1980) de l’Université Queen’s. Il a effectué ses études postdoctorales au Centre national de la recherche scientifique en France et au Conseil national de recherches Canada.

TED HEWITT
Monsieur Ted Hewitt a été nommé président du CRSH en mars 2015. Auparavant, il était vice-président directeur et chef de l’exploitation du CRSH. De 2004 à 2011, M. Hewitt a été vice-recteur (Recherche et relations internationales) à la l’Université Western de London, en Ontario, où il était professeur de sociologie depuis 1989. M. Hewitt a effectué des recherches sur les politiques publiques au Brazil Institute du Woodrow Wilson International Center for Scholars, à Washington (D.C.). Éminent spécialiste des questions liées au Brésil, il a publié ses travaux dans des monographies, des ouvrages collectifs et diverses revues spécialisées. En 2002, le ministère des Relations extérieures du Brésil l’a nommé commandeur de l’Ordre de Rio Branco. Ses récents travaux portent sur les systèmes d’innovation nationaux et internationaux, en particulier sur le rôle que jouent les universités, l’industrie et le gouvernement dans la promotion de la prospérité économique au 21e siècle. De plus, il est le coprésident canadien du Comité conjoint Canada-Brésil de coopération en science, technologie et innovation et membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce Brésil-Canada. M. Hewitt est titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université McMaster.

ALAIN BEAUDET
Monsieur Alain Beaudet, M.D., Ph.D., est le président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) depuis juillet 2008. Il occupait auparavant le poste de président-directeur général du Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ). Au nombre de ses réalisations, le Dr Beaudet a occupé le poste de directeur adjoint à la recherche de l’Institut neurologique de Montréal (INM). Il a également enseigné au Département de neurologie et de neurochirurgie ainsi qu’au Département d’anatomie et de biologie cellulaire de l’Université McGill. Il est l’auteur de plus de 175 publications originales et 40 monographies et chapitres de livres. Le Dr Beaudet est le récipiendaire de nombreux prix et distinctions, dont deux doctorats honoris causa. Il détient le titre de chevalier de l’Ordre national du Québec et a été nommé membre de la Société royale du Canada. Le Dr Beaudet a obtenu un diplôme en médecine et possède un doctorat en neurosciences de l’Université de Montréal. Il a effectué des stages postdoctoraux en France et en Suisse. Sa carrière neuroscientifique, qui s’étend de la neuroendocrinologie à la douleur, porte sur les mécanismes des actions des amines biogènes et des neuropeptides dans le cerveau.

COQES
Établi en vertu de la Loi de 2005 sur le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur, le COQES est un organisme autonome du gouvernement de l’Ontario qui effectue de la recherche fondée sur des faits dans le but d’améliorer de façon continue le système d’éducation postsecondaire de l’Ontario. Dans le cadre de son mandat, le COQES évalue le système d’enseignement postsecondaire et recommande des politiques au ministre de la Formation et des Collèges et Universités en vue d’améliorer la qualité, l’accessibilité et la responsabilité redditionnelle des collèges et universités de l’Ontario.

VALERIE WALKER
Valerie Walker est directrice des politiques de MITACS. Mme Walker prononce souvent des conférences sur la politique de recherche et d’innovation devant des auditoires de tout le Canada. Son équipe est responsable de la collecte des données et de la production de rapports de recherche sur divers sujets, notamment l’apprentissage par l’expérience, l’éducation internationale, l’innovation et la productivité. Elle entretient des relations stratégiques avec des dirigeants gouvernementaux et décideurs politiques importants au sujet de la politique d’innovation, ainsi que sur les méthodes d’évaluation des programmes de recherche et d’innovation. Avant se joindre à MITACS, elle a travaillé pour l’Agence de santé publique du Canada, où elle effectuait des recherches et fournissait des conseils stratégiques sur des sujets comme l’obésité et la santé mentale. Madame Walker a été recrutée pour le gouvernement du Canada par l’entremise du Programme de recrutement de leaders en politiques après avoir terminé son doctorat en physiologie à la Faculté de médecine de McGill.

ANTHONY PARÉ
Anthony Paré est professeur et chef du département de langue et d’alphabétisation de la Faculté d’éducation de l’Université de la Colombie-Britannique. Auparavant, il a travaillé à l’Université McGill, où il a occupé les postes de président du Département d’études intégrées en éducation, de directeur du Centre pour l’étude et l’enseignement de l’écriture, et de rédacteur en chef du McGill Journal of Education. Dans ses recherches, il étudie l’écriture universitaire et en milieu de travail, le développement de littératies professionnelles et l’éducation au doctorat. Il étudie actuellement la rédaction de thèse, avec un accent particulier sur la dyade de direction et son rôle dans l’apprentissage de la rhétorique par les étudiants de doctorat.

ALEXANDRE LEHMANN
Alexandre Lehmann est chercheur en neurosciences cognitives, présentement professeur adjoint à l’Université McGill. Il a obtenu un doctorat de l’Université Pierre et Marie Curie (France). Il a occupé le poste de président d’une association dédiée à la recherche en sciences cognitives, puis il a travaillé durant quatre années comme chercheur postdoctoral au Canada et au Mexique. Conscient du défi que représente l’entrée sur le marché du travail après le doctorat, il intervient régulièrement pour sensibiliser les différents acteurs universitaires à ce sujet. Il effectue des missions de conseil scientifique pour Adoc Talent Management, une firme spécialisée dans le recrutement et la formation des titulaires de doctorat.

HEATHER ZWICKER
Heather Zwicker, Ph. D., est professeure d’anglais et doyenne par intérim de la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de l’Alberta. Elle a occupé les fonctions de professeure-chercheuse – cycles supérieurs au Département d’anglais et d’études cinématographiques (2003-2006), vice-doyenne des études supérieures de la Faculté des arts (2009-2011) et vice-doyenne des Arts (2011-2015). Elle est cofondatrice de BRiC, le programme de recherche sur la culture du Centre Banff, un programme de résidence dans lequel des étudiantEs des cycles supérieurs en fin de parcours, des chercheuses et chercheurs postdoctoraux et des professeurEs en début de carrière du domaine des lettres et sciences humaines participent à un programme d’activités d’été de concert avec des artistes visuels et des conservateurs de musée. Chercheuse en études culturelles, Mme Zwicker applique les théories postcoloniales et féministes pour analyser des réalités comme les stéréotypes, les universités, les salles de classe et les villes. La professeure Zwicker est lauréate de plusieurs prix d’enseignement, y compris le prix 3M pour l’excellence en enseignement (2013).

PAUL YACHNIN
Chef de file en ce qui a trait à la recherche interdisciplinaire et collaborative, Paul Yachnin enseigne à l’Université McGill et publie sur la créativité sociale des arts, principalement sur Shakespeare et sur d’autres auteurs de l’Europe moderne. En plus d’être directeur de la Shakespeare and Performance Research Team et d’avoir été président de la Shakespeare Association of America (2009-2010), il a fondé le projet Making Publics (MaPs). Ce projet a rassemblé des chercheurs de toutes disciplines entre 2005 à 2010 dans le but de repenser l’histoire de l’Europe moderne en cherchant à comprendre comment les œuvres d’art et les produits de l’intellect sont créateurs de « publics », c’est-à-dire de nouvelles formes d’association basées sur des intérêts communs, des goûts et des désirs partagés par des individus. Il est actuellement le directeur de l’Institut pour la vie publique des arts et des idées (IVPAI).

LINDA MILLER
Linda received her PhD in Psychology (Measurement) from Western University in 1994 and has been a professor in the Faculty of Health Sciences at Western since 1994. She served as Associate Dean – Research & Graduate Studies in the Faculty of Health Sciences for 5 years, and has been Vice-Provost of the School of Graduate & Postdoctoral Studies since 2008. She has a strong record of interdisciplinary research and has partnered on research funded by CIHR, SSHRC, and a variety of external agencies and foundations.

MAHADEO SUKKAI
M. Sukhai est membre et chef de l’équipe de recherche de l’Advanced Molecular Diagnostics Laboratory du Réseau universitaire de santé. Avant d’occuper ce poste, M. Sukhai a obtenu son doctorat en biologie du cancer à l’Université de Toronto (2007) et deux bourses de recherche postdoctorale en génomique et en recherche sur la découverte de médicaments. En dehors de son éminente carrière en recherche et en enseignement, M. Sukhai a été un bénévole actif pour l’Association internationale des Lions Clubs (1993-2003), pour le Programme de partenariat Parlons sciences (2007-2012), pour l’Université de Toronto (2001-2012) et pour l’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS; 2004 à aujourd’hui).

Formulaire d’évaluation du congrès de 2015 (.doc)